Innovation
mercredi 26 février 2020

Le club des logiciels pour ameublement s'agrandit - JeunesArchi

Les nouveaux éditeurs de logiciels pour ameublement ont le vent en poupe. Maisons du Monde, Stressless, Monsieur Meuble, But, Conforama, Eggo ou encore Optimum, misent sur eux pour accroître leurs ventes.
Le club des logiciels pour ameublement s'agrandit - JeunesArchi
Partager

Le principe ? Une application mobile permettant aux particuliers de visualiser leur « futur » mobilier chez eux, pour une immersion 2.0, sans frais, ni risque. L’expérience est attractive et les ventes décollent. De leur côté, les vendeurs disposent également d’une extension professionnelle.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’application IKEA Place lancée en 2017 ? Grâce à la magie de la réalité augmentée et à la caméra de leur smartphone, les adeptes du géant suédois arrivaient enfin à se projeter avant d’acheter. Plus récemment, c’est la holding Inspi qui a vu le jour. Née d’une fusion entre Innersense, près de Toulouse et de SPI Software, près de Rodez, elle mixe configuration 3D (projetant les nouveaux meubles de salon dans un appartement) et production de catalogues numériques. « Nous conserverons nos produits actuels et nous concevrons des logiciels de points de vente plus intégrés qui permettront de gérer le catalogue, de commander les produits aux fournisseurs et surtout d’analyser les ventes », indique Stéphane Mercier, président d’Innersense.

Toujours dans la même mouvance, Rhinov est spécialisé dans la simulation 3D en aménagement intérieur. À partir d’un plan ou d’une photo et pour 99€ par pièce, la clientèle reçoit une proposition de décoration personnalisée qui se base également sur les réponses d’un quizz gratuit, permettant de définir les goûts et styles favoris. Une fois la planche tendance établie, les visiteurs se voient proposer un ensemble de meubles et accessoires de décoration, semblable à une « Shopping-List ». Une occasion en or pour Maisons du Monde, qui n’a pas hésité à faire l’acquisition de 70,4% de la startup, afin d ’y proposer son propre catalogue.

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs en savoir plus

Accepter