Article spécialisé
vendredi 30 novembre 2018

CidB : « Ambiances sonores au travail : ne faisons pas la sourde oreille ! »

Le 28 novembre à la Halle Pajol de Paris, le CidB (Centre d’information et de documentation sur le Bruit)* organisait une rencontre intitulée « Ambiances sonores au travail : ne faisons pas la sourde oreille ! ». Au programme : une journée complète d’ateliers animés par des professionnels (orl, acousticiens, architectes, créateurs de mobilier) et la présentation des dernières innovations du secteur.
Partager

Longtemps placé au 2nd rang et associé au secteur industriel, le bruit est pourtant bien présent dans les espaces de travail. Sans aborder les questions de dégradation de l’audition, il n’en devient pas pour le moins synonyme de stress, de déconcentration et de baisse de la productivité. Alors pourquoi avoir attendu autant de temps pour en faire un sujet central ? Certainement parce que l’arrivée massive des open space, des lieux de coworking, du flex office, et des termes tels que « hyperacousie » et « troubles acouphéniques » sont entrés dans le quotidien des salariés et des managers. Selon Mark et al (2005), la fréquence moyenne à laquelle un employé est interrompu dans un open space est de 11 minutes, alors que 25 minutes sont nécessaires pour se recentrer pleinement. Une boucle sans fin affectant les capacités de travail.

Pour y faire face, le « scénario d’intimité » lors de l’étude des espaces se porte désormais sur l’environnement spatial, visuel, informationnel mais aussi acoustique. Etudier la génération des nuisances sonores, leurs transmissions et leurs réceptions à travers les différents postes de travail est devenu primordial. Les architectes et créateurs de mobilier acoustique débordent d’imagination : cloisons, paravents, fontaines à eau, rideaux, assises, plafonniers et cabines. Pour plus de renseignements, la norme NF S 31-199 permet déjà d’avoir un aperçu de la réglementation. Elle vise à définir une typologie des bureaux ouverts basée sur une analyse de l’activité.

*Pour information, le CidB est un centre de ressources référent sur la qualité de l’environnement sonore. Depuis plusieurs années, il met en œuvre différents types d’actions visant à sensibiliser le grand public et l’ensemble des acteurs concernés par le sujet.

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs en savoir plus

Accepter