Tendances
mardi 02 juillet 2019

Boutiques de luxe : le souci du détail

Les grandes marques répondent à un système de codes bien définis. De la vitrine à l’agencement de la boutique, tout est empreint de recherche et de décalage dans la conception.
Boutiques de luxe :  le souci du détail
Partager

Pour investir l’espace, il faut d’abord le ressentir. L’ambiance thermique est donc primordiale. Elle se doit d’être constante. La température ne doit pas varier de façon trop importante entre l’extérieur, le pallier, l’espace de vente et les cabines. Pour un ressenti optimal, l’homéothermie doit être portée par une brise douce à 5m/s.

Du côté des matériaux le luxe joue sur les contrastes, entre la chaleur du bois et la froideur du marbre ou du béton. L’aspect poli du laiton ou d’un métal poli vernis s’agrémente de velours épais ou de peaux issues des plus grandes tanneries.

La matière première n’est pas la seule à jouer sur les antithèses, la couleur est également de mise. C’est le cas dans la boutique Louis Vuitton de Paris, où l’ascenseur est sombre de manière à éblouir le client lorsque les portes s’ouvrent sur un décor luxueux et lumineux à l’étage. Une couleur iconique est également présente pour trancher avec des ambiances aux tonalités claires et à l’esprit épuré. Le jaune moutarde pour les nouvelles Galeries Lafayette ou encore le bleu Klein pour la boutique appartement Dior Paris.

Dans ces espaces hors du temps, les articles présents sont mis en scène sur des supports et tablettes espacés, voire même dans des espaces quasi-individualisés. Un atout depuis l’avènement de la personnalisation et de l’expérience client.  

Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs en savoir plus

Accepter