Quelles études pour devenir architecte ?

Avec les multiples écoles et formations proposées, il est souvent difficile de s’y retrouver. Jeunes Archi vous éclaire sur les différents parcours proposés afin d’exercer la fonction d’architecte.

 

Les écoles

En France, il existe 22 écoles qui sont reconnues par l’Etat et l’Ordre des architectes. Parmi elles on retrouve :

  • Les ENSA : Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture. 6 sont situées en Ile-de-France.
  • L’INSA de Strasbourg : Institut National des Sciences Appliquées. C’est un établissement public relevant du ministère chargé de l'enseignement supérieur.
  • L’ESA à Paris : Ecole Spéciale d’Architecture, qui est un établissement privé.

En plus de ces écoles, d’autres proposent un double diplôme d’ingénieur-architecte, en partenariat avec des écoles d’ingénieurs.

Pour accéder à ces écoles d’architecture, il est souvent recommandé d’avoir effectué un baccalauréat scientifique, car le métier exige d’avoir des connaissances en physique et en mathématiques. Cependant les écoles accueillent aussi des étudiants venant d’autres formations, à eux de prouver leur détermination à se lancer dans ce domaine.

Pour la suite, propre à chaque école de déterminer les étapes d’admission. Certaines recrutent sur dossier et entretien oral. Tandis que d’autres favorisent les épreuves écrites, de dessin, les QCM ou la présentation de travaux personnels. Afin de se préparer au concours d’admission et connaître les formalités d’admission, il est recommandé d’entrer en contact avec l’école et les étudiants, ou de se renseigner sur le site internet et les différentes documentations.

 

Le parcours scolaire

Le parcours se divise en 2 parties :

  • Le 1er cycle, qui dure 3 ans, débouche sur un DEEA (Diplôme d'Etudes En Architecture) de niveau bac +3. Il correspond au grade de licence et permet d’exercer des métiers tel que dessinateur-projeteur. Après cette licence, les étudiants peuvent aussi choisir de se réorienter.
  • Le 2ème cycle correspond au grade de master. Il prépare le DEA (Diplôme d’Etat d’Architecte). Chaque école d'architecture propose des spécialités différentes : projet urbain, réhabilitation du patrimoine ou encore éco-habitat.

Une fois ce diplôme validé, il est recommandé de continuer les études une année de plus, afin de valider la HMONP : l’Habilitation à la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre. Un architecte HMONP peut s'inscrire au tableau de l'ordre des architectes, exercer dans une agence d'architecture ou en indépendant, et signer en son nom des permis de construire. Cette formation se compose de 150 heures de théorie et d’au minimum 6 mois de mise en situation professionnelle au sein d’une agence d’architecture (en CDD ou CDI). Il arrive aussi que certaines agences proposent cette formation à leurs salariés déjà en place depuis plusieurs mois, afin de les qualifier.

Pour les plus courageux, 8 écoles proposent un dernier cycle d'études qui mène à un doctorat en architecture, le DPEA (Diplôme Propre aux Ecoles d’Architecture). Les étudiants ont la possibilité de suivre un parcours de recherche dès la seconde année de master afin de l’intégrer. Les spécialités sont multiples : architecture navale, design, scénographie, développement durable…

Les diplômés d’un DEA peuvent également poursuivre leurs études en 1 ou 2 ans, en suivant un DSA (Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en Architecture). Ce diplôme permet aux futurs architectes de se spécialiser dans la maîtrise d’ouvrage, les risques majeurs, le patrimoine ou encore en projet urbain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs en savoir plus

Accepter